Numéro 6 - Mai 2012
Web Science

ÉDITORIAL

Aujourd’hui encore, une confusion est souvent faite entre le Web et l'Internet. Pour les non-spécialistes, la différence est parfois difficile à cerner; elle est pourtant simple : Le Web est une application qui fonctionne sur le réseau Internet. C'est une entité technique distincte des autres applications de l'Internet de par sa logique, son fonctionnement et son influence sur le monde. Si l'Internet est un méta-réseau de communication, le Web en est l'utilisation la plus connue, après le E-Mail. Lancé en 1991, le Web est aujourd'hui utilisé par toutes les composantes de la société et l'information qui y est accessible transforme tous les environnements médiatiques.

Avec l’avènement à partir de 2004 du « Web participatif et collaboratif », appelé généralement Web 2.0, les applications du Web deviennent de plus en plus complexes et interactives et le partage de contenus (RSS) crée de nouvelles interdépendances informationnelles entre les sites Web. Dans cette nouvelle lettre de mai, nous avons choisi de parler de l’histoire du Web, de retracer son parcours afin de mieux le définir et de mieux en appréhender l’influence sur le monde d’aujourd’hui.

Sofia El Amine, chercheure à l'UIR Web Science, étudiante en Master FLSH - Relations internationales

DOSSIER : L'EVOLUTION DU WEB

Le World Wide Web, communément appelé le Web, est un système informatique hypertexte qui permet de relier des documents numériques entre eux. Présenté en décembre 1990 par Sir Tim Berners-Lee, informaticien au CERN de Genève, le Web est une application client-serveur fonctionnant sur le réseau Internet.


Le logo original du World Wide Web

Le premier Website du CERN - (Cliquez pour agrandir)

Elle repose sur plusieurs principes techniques simples qui réunissent les technologies documentaires et informatiques :

- L'hypertexte unidirectionnel, un principe développé dans les années 60 pour les besoins des documentations scientifiques
- L'URL (Uniform Resource Locator), adresse physique qui identifie toute forme d'information sur le Web
- Le langage HTML qui permet de créer en format texte des documents contenant des liens hypertextes
- Le protocole HTTP qui régit les échanges entre les serveurs équipés du Web
- Le navigateur, logiciel client permettant de lire et d'afficher les pages HTML

En 1993, l'Université de Illinois lance le premier navigateur, Mosaic, qui va garantir en grande partie le succès du Web comme système d'information sur Internet.

Evolution of the Web
Evolution du Web (Cliquez pour agrandir)

Dès 1995, les entreprises s'intéressent au potentiel commercial du Web et les premiers sites commerciaux apparaissent. En 2004, grâce à l'augmentation du débit Internet et des capacités de stockage des données, le Web devient participatif : les internautes peuvent contribuer à créer, échanger ou modifier du contenu sur le Web. Ce modèle de conception d'application Web sera désigné par le vocable Web 2.0.

Le futur du Web est aujourd'hui incertain : devant le déclin croissant de son utilisation au profit d'autres applications comme le P2P ou le video streaming, le Web tente d'améliorer sa conception initiale en développant sa dimension sémantique et universelle grâce aux normes d'interopérabilité, comme HTML 5.

Pour en savoir encore plus sur le Web et son évolution, nous vous proposons plusieurs articles sur ce sujet :

(Tous les dossiers sont mis à jour régulièrement sur : webscience.blogs.usj.edu.lb)

La page publique  du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) retrace l’évolution du Web depuis sa création par Sir Tim Berners-Lee jusqu'à la mise en place du WWW. Il explique ensuite le mode de fonctionnement et d’utilisation du Web.

Ce diaporama interactif produit par la National Science Foundation (NFS), organisme dépendant du gouvernement Américain, nous fait un historique interactif de l’Internet aux Etats-unis. Ce diaporama est enrichi d’entrevues, de cartes et de vidéos.

Cet article de International CALIBER explique grâce à des schémas l’impact du Web aujourd’hui en termes d’organisation des informations en ligne.

Ce dossier préparé par Camille Roux appelé « L’histoire et l’avenir du web », fait  un survol du web 1.0, pour ensuite expliquer le concept du web 2.0 et les différentes visions que l’on peut en avoir (point de vue du développeur, du designer, du manager…). Pour aboutir au web 3.0 ou le web de demain.

Dans cet article de Tim Berners-Lee, James Hendler et Ora Lassila, les auteurs nous font un tableau de  l'évolution du Web qu’ils nous présentent à  travers l’expression du sens, la représentation des connaissances, l’ontologie, la mise en relation d'éléments d'information distribués et disparates, et enfin la technologie Agent.

Ce dossier disponible sur 01Net fait une enquête sur le Web de demain qu’il qualifie par le vocable Web 3.0. Il présente rapidement l’évolution du Web, pour ensuite expliquer les attributs économiques, sociaux et technologiques de ce nouveau Web.

Cet article, publié dans Internet actu par Hubert Guillaud et intitulé « le Web à la puissance 2 : le web 2.0 cinq ans plus tard » explique comment le Web 2.0 se transforme en une application multi-modale manipulée par différents acteurs capables de dialoguer sur une plateforme transnationale. Il synthétise également les notions de Web de données, terminaux ou NetObjets, etc… Pour ensuite montrer en quoi le graphisme devient fonctionnel au service des données et de l’information.


ACTUALITÉS

Actualités de l'UIR Web Science - CEMAM

L'UIR Web Science a accueilli le chercheur Enrico de Angelis pour un séminaire sur 'The Syrian uprising's information environment". Ecoutez le séminaire en podcast.

L'UIRWS sera présente à la conférence ACM Web Science 2012, à Evanston, IL du 21 au 24 juin. L'UIRWS présentera une recherche sur "Infowar in Syria" et animera un atelier sur "Teaching the Web".

L'UIRWS a lancé une page Facebook pour sensibiliser les étudiants de l'USJ à la nécessité de comprendre et d'apprendre le Web. Faites nous un Like!.

Dernières infos de la Web Science

Le programme de la conférence ACM Web Science 2012 se précise : 30 papers, 7 research notes et 26 extended abstracts seront présentés et publiés.

Le Lorenz Center de Leiden organise la Web Science Summer School du 9 au 13 juillet 2012, aux Pays-Bas. Plus d'infos ?

Revue de presse - Articles recommandés

Avril 2012 / Mai 2012

PROFIL

Tim Berners-Lee, inventeur du WWW

Tim Berners-Lee est l’un des fondateurs principaux du WWW. Il préside le World Wide Web Consortium (W3C) chargé de promouvoir la compatibilité des technologies du WWW. En avril 2012, il participe à la conférence mondiale du Web à Lyon au cours de laquelle il exprime son soutien à la préservation des données des utilisateurs du Net et rappelle que « la démocratie dépend d'un Internet ouvert ».

Tim Berners-Lee
Inventeur du WWW
Photo : Corbis

Diplômé du Queen's College de l'Université d'Oxford où il obtient en 1976 une maîtrise de physique, Berners-Lee travaille ensuite en tant que consultant au CERN (le Centre Européen pour la Recherche Nucléaire) à Genève. C’est là qu’il développe en 1989 un projet hypertexte global, le  World Wide Web, conçu pour permettre aux utilisateurs de travailler ensemble en alliant leurs connaissances au sein d'un réseau de documents hypertexte. A partir de 1991, le WWW est mis sans restriction sur Internet et à la portée de tous.

Tim Berners-Lee est très critique envers le terme Web 2.0. « L’objet même du Web 1.0 était de faire communiquer les gens entre eux. Le Web 2.0 est avant tout un slogan, personne ne sait ce qu’il signifie. Si pour vous, le Web 2.0 veut dire blogs et wikis, alors il s’agit de faire communiquer les gens entre eux. Ce qui a toujours été l’idée derrière le web. »

Aujourd’hui, on parle de plus en plus du Web 3.0 comme troisième étape des transformations majeures dont le Web fait l'objet depuis son lancement. Ce terme n’est pas encore pleinement défini. Néanmoins, Berners-Lee dira en 2006: "People keep asking what Web 3.0 is. I think maybe when you've got an overlay of scalable vector graphics - everything rippling and folding and looking misty - on Web 2.0 and access to a semantic Web integrated across a huge space of data, you'll have access to an unbelievable data resource."

Tim Berners-Lee a dirigé plusieurs instances de réflexion sur le Web tel que le "WebScience Fund". Il a également reçu de nombreuses décorations et a été anobli par la Reine d’Angleterre en 2004.

A PROPOS DE LA NEWSLETTER

Rédaction :
Sofia El Amine
Addis Tesfa
Stéphane Bazan
Sabrine Saad
Christophe Varin

S'abonner / Se désabonner

Contact

uir.webscience@usj.edu.lb
webscience.blogs.usj.edu.lb
Twitter : @uirwebscience
Facebook