Numéro 3 - Septembre/octobre 2011
Web Science

ÉDITORIAL

Quelle place pour le Liban dans la « révolution 2.0 ? L’UIR souhaite, en cette rentrée, mettre l’accent sur son lieu d’implantation. En effet, le Liban est à un tournant, tant technologique que social, dans son utilisation de la Toile. En août dernier, le Conseil des ministres a approuvé un décret destiné à réduire le coût de l'accès à Internet dès ce mois d’octobre 2011, alors qu’il s’agissait jusqu’alors de l’un des plus élevés au monde. Parallèlement, la vitesse de la connexion doit être améliorée. Enfin, la 3G devrait également faire son apparition au pays des cèdres et permettre enfin un accès mobile à Internet sur tout le territoire.

Comment ces évolutions techniques vont-elles se transcrire dans les problématiques sociales du pays ? Beyrouth est au cœur du monde arabe, secoué depuis un an par une vague de révoltes dans laquelle l'accès à Internet a joué un rôle stratégique considérable. Notre dossier du mois explore ces diverses questions et propose des visions contrastées, à l'image du pays du Cèdre.

Lorraine Etienne, chercheur à l'UIR Web Science

DOSSIER : LE WEB EVOLUE AU LIBAN

Le Liban est en pleine transition en matière de technologies d'accès à Internet et au Web. Jusque là, sa connexion lente et chère et ses infrastructures vétustes étaient montrées du doigt. De plus, alors que les medias sociaux et blogosphères de ses voisins sont de plus en plus observés et étudiés pour comprendre leur rôle dans les révolutions arabes actuelles, le Liban semblait jusqu’alors exclu du paysage Web proche-oriental et arabe.

Or, fin aout dernier, suite à la mise en place de la connexion au câble international IMEWE, le ministre libanais des télécommunications a annoncé une multiplication de la vitesse de connexion par huit et de la capacité de consommation par deux, parallèlement à une diminution du prix d’environ 80%. De même, la téléphonie mobile de troisième génération (3G) vient d’être lancée, ce qui devrait permettre aux nombreux utilisateurs de smartphones et de tablettes de béneficier enfin d'un accès au Web mobile sur tout le territoire libanais.

Ces changements attendus devraient prendre place d'ici la fin de 2011 et permettre au pays d’être « enfin en mesure d’accomplir sa révolution numérique », comme l’a souligné le ministre lors d’un entretien au Commerce du Levant (n.5620, septembre 2011).

L’implantation de ces nouvelles technologies semble avoir relancé le débat sur le Web et les médias sociaux au Liban. La Social Media Week a consacré fin septembre une semaine de conférences à cette problématique. Fin octobre, c’est l’American University of Beirut qui se prêtera à l’exercice à travers la conférence AUSACE 2011. De plus, plusieurs articles ont été publiés sur la question. Le dossier du mois se propose d’en présenter les principaux.

(Tous les dossiers sont mis à jour régulièrement sur : webscience.blogs.usj.edu.lb)

Arab social media report
Dubai school of governmen
t
Les deux rapports jusqu’alors publiés par la Dubai School of Government apportent des données chiffrées sur l’utilisation du Web et des médias sociaux dans le monde arabe. Ils permettent ainsi de mettre en contexte la situation libanaise.

Lebanon Web suffers from "World slowest connection"
Howard Johnson, BBC News
Un article de la BBC fait le point sur la situation dramatique des connexions Internet au Liban et l'impact de ce retard sur l'éducation et l'industrie.

On new Internet prices, community feedback,
cap research and imewe activation timeline
Ce blog donne des liens vers les principaux articles parus dans la presse libanaise sur la réforme d’Internet. Il publie également les résultats et l’analyse de sondages réalisés auprès des Libanais sur cette question.

Le Liban et les révolutions arabes : « 128 dictateurs » à abattre
Rue89.com
Cet article est une explication possible de l’absence de révolution au Liban : le pays n’a pas de figure dictatoriale à renverser. Il existe des mécanismes – faute d’une culture –   démocratiques. Il faudrait donc se révolter contre un paramètre social, tel que le confessionnalisme, plutôt qu’un paramètre humain.

Le who’s who de la blogosphère libanaise
Le Commerce du Levant consacre sa couverture de septembre à la « blogosphère libanaise » : histoire des blogs libanais et présentation des blogueurs les plus influents.

Internet, enfin la vitesse supérieure ?
L’article de l’Orient le Jour fait le bilan d’un entretien avec le ministre des télécoms libanais, et présente un tableau des nouveaux tarifs.

Internet study once again shows Lebanon is an internet country... in spite of everything
Le site Iloubnan détaille l'étude du site Bayt.com sur les accès au Web par les internautes libanais.

Lebanon tries to catch up on Internet
AFP Beirut

L'AFP interview plusieurs jeunes businessmen libanais sur leurs besoins en termes de communication commerciale sur le Web.


ACTUALITÉS

Actualités de l'UIR Web Science - CEMAM

L'UIR Web Science était présente à la Social media week (19-23 septembre 2011). Stéphane Bazan a participé à un panel sur le thème "Beyond Web 2.0" avec des entrepreuneurs de Berytech. Audio et présentation

AUSACE 2011, AUB (28-30 octobre 2011) Intervention de Stéphane BAZAN : « Teaching the Web », dimanche 30 octobre, à 9h45. www.aub.edu.lb/fas/sbs/ausace2011/

L’UIR s’agrandit ! Dunia Achcar, devient assistante de recherche et l’unité accueille trois nouveaux stagiaires : Sofia El Amine, Addis Tesfa et Manon Blanc, étudiants en master Histoire et Relations Internationales à l’USJ. Voir toute l'équipe de l'UIR

Le prochain séminaire ouvert de l'UIR Web Science (18 novembre 2011 - 10h-13h) recevra le chercheur français Yves Gonzales Quijano pour une réflexion autour du Web et des révoltes arabes. Voir Séminaires UIRWS

Dernières infos de la Web Science

ACM Web Science 2012 se tiendra à Evanston, Illinois, du 22 au 24 juin 2012. Cette4ème conférence Web Science sera accueillie par l'Université de Northwestern.

Revue de presse - Articles recommandés

Septembre / Octobre 2011

PROFIL

Yves Gonzalez-Quijano

Yves Gonzalez-Quijano, professeur à l’université Lyon 2 et en poste à l’Institut français du Proche-Orient, vient de rejoindre l’équipe du CEMAM. Retour sur le parcours d’un chercheur original.

Interview avec Yves Gonzalez-Quijano : "La Web Science, un nouvel art martial"

A PROPOS DE LA NEWSLETTER

Rédaction :
Lorraine Etienne
Stéphane Bazan
Sabrine Saad
Dunia Achcar
Christophe Varin

S'abonner / Se désabonner

Contact

uir.webscience@usj.edu.lb
webscience.blogs.usj.edu.lb
Twitter : @uirwebscience
Facebook